vendredi 20 mars 2009

J'ai des narcos à vendre, pas cher pas cher

Parlant de poum-tsi, j'ai toujours trouvé ça extrêmement absurde que le thème sonore de Maisonneuve en direct soit le fameux beat de la chanson Insomnia, de Faithless. C'est une ligne ouverte, le midi, sur une chaîne 'sérieuse' (Radio-Can), et on nous part le gros dance 1996.

Parlant de Faithless, j'aime ça. Si je passe outre les beats trop pop, j'aime ça les ambiances weirds, les voix suaves d'hommes qui semi-parlent/semi-chantent, coudonc. Je trouve que ça vieillit vraiment bien, contrairement à.. TA MÈRE!, tiens.

Parlant de suave... Tricky à Montréal. TRICKY À MONTRÉAL.
TRICKY. À. MONTRÉAL.

Le 3 avril, au La Tulipe, je vais échanger 25 unités de un dollar contre de l'or shooté direct dans mes oreilles. 25 piastres contre la chance de voir un musicien qui est pour moi une icône, une légende vivante, ça me paraît un troc raisonnable? Tséé! J'avais mis une croix sur l'idée de le voir en spectacle, parce que je sais pas, pour moi, ça faisait partie de la catégorie 't'es née 10 ans trop tard, tough luck'. Comme Bran Van 3000, que finalement je suis pas allée voir malgré les occasions durant les derniers mois... En me psychanalysant (sic) rétroactivement, j'ai compris que c'est parce que j'ai trop peur d'être déçue, la petite floune de 13 ans toujours en moi, qui rappe sur Afrodiziak toute seule dans son sous-sol, veut pas se faire péter sa balloune.

Parlant de balloune, mais Tricky, c'est un intérêt plus... mature, que je lui porte, je suis consciente qu'il est pas infaillible et que le show va peut-être être poche (sauf que... pfff). N'empêche que ça fait longtemps que j'ai pas été aussi enthousiaste à l'idée d'un spectacle, madame et monsieur.

Parlant de rose, y'a un p'tit carnet rose dans ma vie, avec écrit sur le dessus :
Une bonne action n'est jamais perdue.
Il a une reliure de petits anneaux en métal et un élastique gris qui le tient fermé. Le carnet, il a un parcours de vie pas mal space. Il se promène entre les mains de deux personnes qui s'aiment beaucoup, par-dessus l'Atlantique. Hein, hein?! Être un carnet, je voudrais être celui-là.

Parlant de mains, je suis pas mal terre à terre aujourd'hui, je trouve.

4 commentaires:

  1. Après avoir manqué Massive Attack, j'ai eu une montée de regret qui n'est jamais vraiment partie... Que le show soit bon ou non, le mieux selon moi, c'est d'y être. Qui sait à quand sera la prochaine fois?
    J'te souhaite un show d'enfer. "Hell is round the corner where i shelter" (MA/Tricky)

    RépondreSupprimer
  2. 25 douilles? C'est prendre un risque calculé.

    ;)

    RépondreSupprimer
  3. Come on,prochaine fois que bran van vient en show va les voir... tout à coup que ça ne fait catapulter ta bulle dans un autre univers encore plus malade.. si c'est pas bon, ben t'a toujours les cédé!

    Moi aussi si j'étais un calepin je serais celui là.. (j'ai comme l'impression que j'ai une faute d'orthographe en qqpart dans ma phrase, là je t'entends me crier "LES SCIES DE MANGE PAS LES RAIES..." (haha, ça me fait penser à une raie de personne fat tihihi!) mais bon, j'sais pas comment écrire la phrase autrement, désolé! :P

    RépondreSupprimer
  4. ...awww shit, pis par DE j'voulais dire NE.. I'm becoming an english saxon mannne!!!!

    RépondreSupprimer