samedi 7 mars 2009

Mademoiselle A

(5 avril 2005, 11h15PM)

Mademoiselle A
(Alaim Simard)

Mademoiselle A tous les regards et moi j'ai les mots
À chaque fois qu'elle sort dans la rue on se retourne dans son dos
Et j'entends des voix qui chuchotent
Quand on marche au soleil les jours de printemps

Mademoiselle A une jolie robe moulée sur les reins
Y'a des gars qui la suivent et qui sifflent un air sourire en coin
Mais moi je suis le seul à savoir qu'au milieu de ces nuits
Il y a le refrain, le refrain

Et ça frappe à la porte, c'est sûrement elle
Et la nuit qui s'approche dans le ciel
Et malgré toutes mes envies des autres
C'est toujours avec elle que je reviens

Mademoiselle A dans ses tiroirs des dizaines de carnets
Tous pleins de petites pages blanches sur lesquelles elle n'écrit jamais
Sauf pour les soirs de grande déprime
Quand les nuit sont noires et froides comme on les connaît

Mademoiselle A un bel appart avec de grands murs blancs
Où s'élève une jungle de plantes et de posters géants
Et sa musique au déjeuner me donne le goût de la mer
Et des voyages au loin, voyages au loin

Et ça frappe à la porte, c'est sûrement elle
Et la nuit qui s'approche dans le ciel
Et malgré toutes mes envies des autres
C'est toujours avec elle que je reviens

Mademoiselle A les rêves et moi j'ai le temps
Mademoiselle bouge comme on bouge quand on a vingt ans
Difficile de savoir quels sont ses sentiments

Mademoiselle n'aime pas son travail mais ça paie assez bien
Alors elle attend qu'les heures passent et ensuite elle me rejoint
Ou alors elle disparaît pour toute la nuit pour ne revenir
Qu'aux p'tites heures du matin

mademoiselle A promis qu'un jour on partirait tous les deux
Loin des regards, dans une gare, une valise au milieu
Ou ena vion pour voir les ruines à l'autre bout de la terre
Et danser danser danser dans ses bras

Et ça frappe à la porte, c'est sûrement elle
Et la nuit qui s'approche dans le ciel
Et malgré toutes mes envies des autres
C'est toujours avec elle que je reviens...


Alain Simard, j'adore sa manière de décrire les femmes dans ses chansons.
Il me donne envie de ressembler à la Mademoiselle A de la chanson, voui.

Y'a une autre de ses chansons qui commence par Elle dit qu'elle s'ennuie des voyages, puis elle s'allume, moi je sors ça vaut mieux, j'aime ça! Ça donne le goût d'un gars, d'une cigarette et des voyages, en même temps. Pauvre Alain, il aurait mérité d'être plus apprécié que ça.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire